Travailleurs de la terre et de la mer

New article on http://www.larticle.ch! Check it out here: http://www.larticle.ch/?p=6902

Deux mondes entièrement différents, et pourtant tellement similaires : la vie d’une famille paysanne lucernoise et celle d’une famille insulaire grecque. Exerçant plusieurs emplois à la fois pour s’en sortir, entre le yodel suisse et le bouzouki grec, la vie dans les traditions est semblable, dans des contextes différents. Ce sont des détails qui rapprochent deux mondes à l’opposé. Reportage photo dans la région de l’Entlebuch à Lucerne et sur l’île de Leros, en mer Egée, pendant les mois de juin et août 2017.

Photographies: ©Théophile Bloudanis

L’Entlebuch et Leros

Dans la région de l’Entlebuch, près de Lucerne, les Felder vivent dans la tradition helvétique omniprésente : Rupert le père fait partie d’un cœur de yodel, Karin la mère est membre de l’église, le fils aîné est terrassier et sergent dans l’armée. Un monde presque stéréotypé. Le père s’occupe de leur terre, de leurs vaches et exerce également le rôle de tuteur auprès de personnes dans la région, ce qui lui permet de subvenir entièrement aux besoins de la famille. En effet, le prix du litre de lait ne dépasse en moyenne pas les 50 centimes, prix qui n’est pas rentable pour les producteurs de cette région. De ce fait, en plus des subventions accordées aux paysans, les Felder exercent certaines activités qui leur permettent de s’en sortir. La famille possède un alpage en haute montagne où, chaque été, ils déménagent leurs vaches, ce qui demande d’assez gros moyens de transports.

À deux mille kilomètres de là, sur l’île de Leros en mer Egée, les Giannakos, tentent de s’en sortir dans un pays qui vit depuis près de 9 ans une crise économique sévère. Manoli, le père, exerce simultanément trois métiers : il s’occupe de sa terre et de ses animaux, il est pêcheur, et enfin maçon, travail qu’il exerce à l’occasion. Evdokia, la mère fait des pâtisseries qu’elle vend sur l’île. La famille vit aussi dans un cadre traditionnel : ils font de la musique populaire grecque et participent à des fêtes sur l’île. Le Manoli fait du bouzouki, le fils, Giannis, du violon et la fille, Argiroula, du synthétiseur.

Deux familles éloignées par la distance et vivant dans des mondes à priori très différents : une culture campagnarde nord-européenne et grecque insulaire. Pourtant, même si nos Grecs sont plus « bricoleurs » et nos Suisses davantage « propre en ordre », les gestes, les travaux et les jours se ressemblent… Les Felder et les Giannakos se rapprochent par leur travail. Elevage d’animaux (vaches et chèvres), multiples activités et emplois pour arriver à subvenir à leurs besoins.

TheBlue

1. 6h du matin. Rupert ramène ses vaches à l'alpage pour en retirer le lait.
Rupert rassemblant ses vaches vers 6 heures du matin. Entlebuch, juin 2017.
2. Manolis transportant la nourriture pour ses animaux
Manoli, se rendant aux enclos pour nourrir ses chèvres. Leros, août 2017
3.L'alpage des Felder, au pied des Alpes.
L’alpage de la famille Felder, au pied des Alpes. Entlebuch, juin 2017
4.La maison des Giannakos, dans l'ombre des vignes
La maison des Giannakos, sous l’ombre des vignes. Leros, août 2017
9. Bien que le procédé soit maintenant automatisé, la main humaine est toujours nécessaire pour retirer le lait
Rupert tenant l’extracteur de lait. Entlebuch, juin 2017.
8. Pour pêcher, Manoli utilise du calamar comme appât. Il se rend souvent en mer pour pêcher et ce très tôt
Le « paragadi », un panier pour la pêche. Leros, août 2017
10. Entre les icônes orthodoxes, le pain béni et le flacon d'eau bénite, une douille de canon
Entre les icônes orthodoxes, l’eau bénite et le pain béni, un obus de une douille de canon, souvenir du service militaire du fils aîné, Giannis. Leros, août 2017
11. Le salon de la famille Felder. Sur le meuble se trouvent des images du Pape ainsi que des photos des grand-pères. Il y est inscrit également les voeux de l'union de Rupert et Kar
Entlebuch, juin 2017.
12. La chasse, autre activité importante pour Manoli. Il y expose ainsi ses deux carabines
Le fusil de chasse de Manoli, l’une des activités en plus qu’il pratique sur Leros et les îles alentour. Entlebuch, juin 2017
13. L'intérieur de l'Alpage des Felder. On y remarque un champion de la lutte Suisse, Mathias Sempach
L’intérieur de l’alpage des Felder. On remarque une grande affiche exhibant Mathias Sempach, un champion de lutte suisse local. Entlebuch, juin 2017
17. Eudokia se préparant à faire un dessert traditionnel. Elle le vendra ensuite à ses connaissances sur l'île
Evdokia. Leros, août 2017
15. Karin préparant le repas de midi pour son mari et leurs 4 fils
Karin préparant le repas de midi. Entlebuch, juin 2017
6. Manolis nouissant ses chèvres. L'élevage de plus gros animaux étant presque impossible sur Leros, beaucoup de paysans s'occupent de chèvres.
Leros, août 2017
5. Nettoyage des enclos
Entlebuch, juin 2017
16. Manolis au bouzouki (droite) et son fila au violon, lors d'une fête populaire à Leros
Manoli (droite) et Giannis lors d’une fête populaire sur l’île. Leros, août 2017
20. Remplacement d'une pièce du tracteur
Rupert changeant une pièce de son tracteur. Entlebuch, juin 2017
21. Manoli préparant ses hameçons
Manoli préparant ses appâts. Leros, août 2017
19. Manoli
Manoli. Leros, août 2017
24
Leros, août 2017
25
Rupert et Karin ramassent les derniers foins. Entlebuch, juin 2017

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s